01 - 05 - 2017
     ACTUALITES Voir les actus...
puce Festival des 3 chaises
Rendez-vous aux ecuries du chateau les 28 et 29 juillet à 20h00 pour un concert de mandoline et guitare le vendredi et une pièce de théatre le samedi Puis le dimanche à 20h00 pour l'opera de poche "Samson et Dalila de Saint-Saens. Reservation obligatoire: voir les affiches

. . . . .

puce Les actualités
Pour toute precision, lieux, horaires et complement d'info, pour verifier les dates, Merci de vous reporter aux publications de la Presse locale, aux infos de Radio Craponne, et aux associations organisatrices des differents evenements. Faites vous confirmer la date et la validitï de la manifestation qui vous interesse...

. . . . .

puce Foire de la Saint Martin
Les foires sont de plus en plus rares. Celle d'Allegre est la derniere de la communaute de communes des Portes d'Auvergne. Des l'aube se tient un marche aux champignons place de la grande Fontaine. Tot le matin, des 07h, ou a midi selon les etablissements, les cafes et restaurants d'Allegre servent LA TRIPE ! Un moment unique, chaleureux, convivial, rechauffant ! Un marche anime la Place du Marchedial et la rue de la Porte de Monsieur. Venez participer a ce moment herite des grandes foires aux bestiaux de nos Anciens et vous regaler de tripes.

. . . . .

puce Journees europeennes du Patrimoine
Chaque annee, outre leurs visites d'Allegre les jeudis d'ete, les Amis d'Allegre participent aux Journees Europeennes du Patrimoine. Ils proposent des visites approfondies de la zone historique d'Allegre ou de La Potence qui permettent de voir le chateau des Tourzel d'Allegre, ou encore proposent de visiter en detail la Place du Marchedial, ses hotels du XVe siecle, la Chapelle Notre-Dame de l'Oratoire, ses vitraux qui nous parlent , le Portail de Monsieur et l'eglise Saint-Martin, ses traces romanes puis ses elements du XVIe siecle et ses vitraux du XIXe. Le rendez-vous est donne ce samedi 17 septembre a 15h en haut de la place du Marchedial, devant la fontaine. La visite dure environ 2 heures. Elle est gratuite comme tout ce que proposent les Amis d'Allegre. Renseignements : 04 71 00 22 38 et 04 71 00 79 88.

. . . . .

patrimoine PATRIMOINE PAYSAN article 42 Articles diponibles
   
  La Cabrette et le Biniou.

ça commence comme un conte de Daudet qui se passerait moitié en Velay et moitié en Bretagne…

Et ça peut continuer par une estime-amitié d’un Cabretaïre et d’un Sonerien par-dessus les kilomètres pour l’amour réciproque de traditions locales vigoureuses exprimées en Breton et en Occitan.

A première vue le biniou a plus de tuyaux et est plus gros que la cabrette qui, elle, possède un soufflet.

Biniou breton et cabrette occitane se ressemblent bien que de régions si différentes...
Et pour cause ! Tous deux ont un ancêtre commun qui se décline en une vaste famille, les Cornemuses.

C’est par la Cornemuse qu’il faut commencer notre étude, en ouvrant le pdf. ci-dessous !

 cabrette_et_biniou..pdf
  Bouscatel cabretaire militant.

Une quarantaine d’années de passion dévorante vouée à des recherches sur le terrain et en archive a été nécessaire pour qu’en 3 années d’écriture et 450 pages plus loin (+ un CD), André Ricros en collaboration avec Eric Montbel, nous livre l’histoire des « Seigneurs de la nuit » articulée autour de la personnalité du roi des cabretaïres : Antonin Bouscatel.

Originaire du Cantal, Bouscat, ce musicien d’exception est considéré comme un grand monument de cette cornemuse emblématique de la colonie des Auvergnats de Paris.

A partir de ce personnage, l’intérêt d’André Ricros s’est exercé dans deux directions : le mécanisme secret et mystérieux de la  transmission et la création des bals musette.

D'un clic téléchargez le pdf. ci-dessous et prenez le temps de lire ce bel article de l'AMTA qui présente le livre d'André Ricos et Eric Montbel disponible auprès d’Auvergne Diffusion.

 bouscatel_cabretaire.pdf
  Cabretaires de Paris.

La Cabrette est très populaire dans le milieu auvergnat de Paris, à la fin du dix-neuvième siècle et au début du vingtième, avant d'être supplantée par l'accordéon.

C'est à cette époque, alors que Paris est en plein essor économique, que les bals musettes connaissent une grande popularité.

Le bal et le style musette sont nés d'un paradoxe. De nos jours, ils évoquent avant tout l'accordéon, alors qu'ils doivent leur nom à l'instrument : la musette, autre nom de la cabrette.

En Patois d'Occitan on dit Cabretaïre pour le plaisir de la prononciation (en phonétique). En Français on écrit Cabrettaire. C'est plus plat. "Monsieur Google" n'aimant pas les accents et trémas dans les titres... on mélange !

Invitez-vous au bal-musette en ouvrant le pdf. ci-dessous !

 cabrettaires_paris.pdf
  AMTA et CDMDT.

Les musiques et danses traditionnelles (Trad) ont une valeur qui va bien au-delà de nos fêtes, même s’il est utile (et agréable) de les montrer et faire entendre aux habitants de notre région ainsi qu’à nos visiteurs.

Elles ont une valeur patrimoniale, identitaire, sur laquelle veillent et travaillent l'AMTA et le CDMDT.

Les échanges entre régions sont une façon de faire connaissance. On ne défile pas en musique en Corse ou en Alsace comme en Velay, ni ne porte ou brandit nos drapeaux.

L’AMTA pour l'Auvergne et le CDMDT pour la Haute-Loire soutiennent et collectent les identités musicales et chorégraphiques traditionnelles de nos territoires.

D'un clic sur le pdf. ci-dessous faites plus ample connaissance avec ces deux courageuses et utilissimes associations.

Photo : Casimir Blanchet, qui fut doyen des Cabretaïres.

 amta_cdmdt.pdf
  Petits moutonssss... Partie 1.
« Arrête, arrête la voiture ! Regarde les petits moutonsss… Et ils sont noirs ! »
Je gare la voiture près du troupeau qui pacage tranquillement au-dessus de la route entre Salettes et Allègre. Mon père descend, comme irrésistiblement attiré, traverse la route et se plante en bas du talus... Ce fut ainsi la première fois, puis, à chaque fois que nous apercevions un troupeau de brebis Noires du Velay.
« Les moutons étaient en sûreté dans un parc... Les moutonssss… » Sortant de la voiture, il imitait Topaze, de Pagnol.
Il allait raconter plein de choses aux brebis, d’une voix douce.
Que dit-il aux petites brebis qui ont toutes tourné la tête vers lui ? Je n’entends pas tout car c’est entre lui et elles. Comme des confidences. Peut-être des secrets que seuls elles et lui partagent désormais.
Cela se passe ainsi à chaque fois que nous venons en Velay, son pays natal.
« Nous sommes des petits Vellaves ».
Pour Lui, et pour de belles rencontres...
Pour savoir comment et pourquoi est née la fête de La Neira à Allègre, téléchargez d'un clic le pdf. ci-dessous.
 petits_moutonsss_1.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9