26 - 05 - 2017
     ACTUALITES Voir les actus...
puce Festival des 3 chaises
Rendez-vous aux ecuries du chateau les 28 et 29 juillet à 20h00 pour un concert de mandoline et guitare le vendredi et une pièce de théatre le samedi Puis le dimanche à 20h00 pour l'opera de poche "Samson et Dalila de Saint-Saens. Reservation obligatoire: voir les affiches

. . . . .

puce Les actualités
Pour toute precision, lieux, horaires et complement d'info, pour verifier les dates, Merci de vous reporter aux publications de la Presse locale, aux infos de Radio Craponne, et aux associations organisatrices des differents evenements. Faites vous confirmer la date et la validitï de la manifestation qui vous interesse...

. . . . .

puce Foire de la Saint Martin
Les foires sont de plus en plus rares. Celle d'Allegre est la derniere de la communaute de communes des Portes d'Auvergne. Des l'aube se tient un marche aux champignons place de la grande Fontaine. Tot le matin, des 07h, ou a midi selon les etablissements, les cafes et restaurants d'Allegre servent LA TRIPE ! Un moment unique, chaleureux, convivial, rechauffant ! Un marche anime la Place du Marchedial et la rue de la Porte de Monsieur. Venez participer a ce moment herite des grandes foires aux bestiaux de nos Anciens et vous regaler de tripes.

. . . . .

puce Journees europeennes du Patrimoine
Chaque annee, outre leurs visites d'Allegre les jeudis d'ete, les Amis d'Allegre participent aux Journees Europeennes du Patrimoine. Ils proposent des visites approfondies de la zone historique d'Allegre ou de La Potence qui permettent de voir le chateau des Tourzel d'Allegre, ou encore proposent de visiter en detail la Place du Marchedial, ses hotels du XVe siecle, la Chapelle Notre-Dame de l'Oratoire, ses vitraux qui nous parlent , le Portail de Monsieur et l'eglise Saint-Martin, ses traces romanes puis ses elements du XVIe siecle et ses vitraux du XIXe. Le rendez-vous est donne ce samedi 17 septembre a 15h en haut de la place du Marchedial, devant la fontaine. La visite dure environ 2 heures. Elle est gratuite comme tout ce que proposent les Amis d'Allegre. Renseignements : 04 71 00 22 38 et 04 71 00 79 88.

. . . . .

visite ALLEGRE article 63 Articles diponibles
  diaporama Le Diaporama
  Rue du Bac, rue du Saint-Esprit, et retour.

Variante 2

Retour vers la Porte de Monsieur.
Vous pouvez descendre tout droit la rue des Potelleries jusqu'à la boulangerie. Pause gourmandise ? Prenez à gauche la petite rue du Bac.

Sur votre gauche s'alignent cours et jardins populaires et ruraux à souhait. Continuant jusqu'à l'angle, les voilà, les bacs abreuvoirs. A Allègre, jusque dans les années 60, chacun avait une ou deux vaches, deux ou trois brebis, un cochon, quelques poules et lapins. De nombreux abreuvoirs permettaient que tous soient en bonne santé.
Ces bacs sont ordinaires ? Ils ne le restent que si on ne laisse pas l'imagination et la tendresse s'envoler vers les bruits, les interpellations en Patois et les odeurs naturelles du Passé autour de ces points de rencontre et de papotage des couviges. La vie s'échangeait, se mélangeait, s'entraidait… se disputait… de cour en jardin, de bac en petite ferme chauffée au bois.

Par-dessus le grand mur sous lequel s'abritent ces bacs, vous apparaît l'arrière d'une grande maison, ancienne pharmacie. A l'angle, en haut à gauche, voyez ce pigeonnier. En zinc ? Drôle d'idée… Beaucoup de ces entrées de pigeonniers sont ainsi en angle supérieur d'une façade, entourés de zinc ou d'un enduit lissé, pour que les rats et autres prédateurs ne puissent pas grimper le long du mur et entrer manger œufs et oisillons. Souvent de couleur claire, ces « carrés blancs » étaient aussi supposés guider le retour des pigeons.
Restant encore un peu sur cette placette, derrière vous, l'atmosphère est encore très « fermière ». Une grange au seuil surélevé a perdu son montadou, accès en pente qui permettait aux chars tirés par deux bœufs ou vaches d'entrer dans les granges.
Une entrée à deux vantaux et une ancienne ouverture murée présentent des entourages en arc assez parlants. Voyez les étonnants linteaux disparates en brèche. Cette « pierre » brune ou rousse est un agrégat de scories et lapilli crachés par les volcans. Bien que friable, la brèche est fréquente dans nos constructions.
Quelques mètres plus loin dans ce passage, une grange vous réserve la surprise d'un encadrement de porte Renaissance… Pierres de réemploi.
Remontons rue du Saint-Esprit. Vous aurez un point de vue original sur l'église et les jardins en degrés qui remplacèrent l'ancien cimetière.

La bascule : vous arriverez à la Maison de Retraite sur l'emplacement de l'Hôtel Dieu.
En face est un petit bâtiment carré, ouvert l'été pour la vente de produits locaux à base d'Agneau Noir du Velay. Il porte l'écu N°1 des Amis d'Allègre et était le départ logique des visites d'Allègre à l'époque où l'office de tourisme s'y trouvait. C'est l'ancienne bascule de pesée des chars et des grands bestiaux. Ce fut l'un des 35 ou 36 débits de boisson d'Allègre. Sur un parquet posé devant la porte, on dansait joyeusement bourrées et « brise pieds »…
A quelques mètres au-dessus de « la Bascule » une grande maison porte une plaque commémorative de la naissance à cet endroit de Germaine Tillion, en 1907. Son portrait vous est détaillé à la rubrique « Des Hommes et des Femmes ». Ce fut aussi la gendarmerie. La famille Tillion traversa ensuite le carrefour pour s'installer au 1 rue du Saint-Esprit.
Remontez le charreyron pentu vers l'église puis la Porte de Monsieur. Laves rouges, blondes, brunes, basalte noir, granit, variété des pierres d'Allègre.

Pour en savoir plus sur la maison natale de Germaine Tillion, téléchargez d'un clic le pdf. ci-dessous.

 la_maison_natale_de_germaine_tillion.pdf
  Retour.

Vous êtes revenus sur l'arrière des maisons dont la façade donne Place du Marchédial.
Ceux d'entre vous qui ont suivi la « visite Historique » sont passés là. Nous leur avons décrit les écus des chiens assis du Pavillon de la Comtesse.

Ce charreyron à degrés suit l'ancien fossé Ouest. A la différence d'au moins une partie du mur Est, ces maisons ne touchaient pas la muraille Ouest. Une preuve s'offre à vous. En descendant, voyez l'arrière de la « baronnie » aux volets dans lesquels sont découpées des haches d'armes (de ce côté ce sont plutôt des masses d'armes, alors qu'en façade côté place, ce sont bien des haches) symboliques des d'Apchier (jadis Acher : hache) dont une branche habita là, mariée aux Grellet. Une partie du bâtiment est précédée d'une cour. Puis la maison s'élargit et s'ouvre sur le charreyron. L'acte de vente dit bien que le propriétaire acquiert l'espace qui séparait sa maison de la muraille, qu'il peut l'englober et prolonger sa demeure pour inclure le rempart.
La pente du parc et des prés de Baury vers le château était faible. C'est pourquoi de ce côté-ci la muraille était plus haute et bordée d'un fossé sec.
Vous voici revenus Porte de Monsieur. Comme nos deux itinéraires de visite d'Allègre forment un « 8 », vous pouvez les enchaîner…

Nous espérons qu'Allègre vous a plu, et que vous reviendrez tout bientôt…
Au revoir…
A diou cha ! (en phonétique)

 
  Place de la fripperie.

Où cela, dites-vous ? Des fripes ? Une place un peu comme les Puces de Paris où on trouve des vêtements déjà portés et quelque peu râpés ?

Mais non, mais non, vous n'y êtes pas ! pas du tout...

Ce fut à Allègre, enfin dans ce village qui hésitait peut-être encore entre Alegre et Grazac.

Cela se passait au Moyen ge, et, comment dire, c'était... plutôt gourmand !

Prenez votre courage à deux mains, ouvrez le document pdf. ci-dessous, et frottez fort !

 la_fripperie.pdf
  La Chambre d Emprunt.

Une chambre d'emprunt, mais qu'est-ce ?

Une sorte de banque ? Encore une dette ?

Une sorte de "chez ma tante" où on déposerait sa montre en échange de quelques euros ?

A Allègre quelques unes peuvent avoir existé, mais on en a localisé deux ou trois de façon certaine ou probable... L'une d'elles, la plus connue, a un rapport avec la Poste visible sur la photo jointe.

En zone rurale la solution à cette énigme est sans doute plus facile à trouver...

Pour en sa voir plus et découvrir la réponse, lisez le document pdf. ci-dessous...

 chambre_d_emprunt_2016.pdf
  EGLISE. Les vitraux-2.

Vitraux Nord-1.

Quand on entre dans l’église d’Allègre par la grande porte, formant narthex, à l’Ouest, on découvre une première série de six verrières à gauche.

Ce sont les vitraux du mur Nord. Voici les trois premiers vitraux à partir de l’Ouest.

Nous vous proposons de visiter l’église en tournant, depuis l’Ouest côté Nord, jusqu’à l’Ouest côté Sud en passant par le chœur.

Huit chapelles étaient entretenues par huit familles. Il n’existe ni plan des chapelles ni liste des vitraux anciens.
Pour en savoir plus, téléchargez le document pdf. ci-dessous.

Photo ci-contre, le vitrail de saint André.

 1_vitraux_nord_1_3.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13