01 - 05 - 2017
     ACTUALITES Voir les actus...
puce Festival des 3 chaises
Rendez-vous aux ecuries du chateau les 28 et 29 juillet à 20h00 pour un concert de mandoline et guitare le vendredi et une pièce de théatre le samedi Puis le dimanche à 20h00 pour l'opera de poche "Samson et Dalila de Saint-Saens. Reservation obligatoire: voir les affiches

. . . . .

puce Les actualités
Pour toute precision, lieux, horaires et complement d'info, pour verifier les dates, Merci de vous reporter aux publications de la Presse locale, aux infos de Radio Craponne, et aux associations organisatrices des differents evenements. Faites vous confirmer la date et la validitï de la manifestation qui vous interesse...

. . . . .

puce Foire de la Saint Martin
Les foires sont de plus en plus rares. Celle d'Allegre est la derniere de la communaute de communes des Portes d'Auvergne. Des l'aube se tient un marche aux champignons place de la grande Fontaine. Tot le matin, des 07h, ou a midi selon les etablissements, les cafes et restaurants d'Allegre servent LA TRIPE ! Un moment unique, chaleureux, convivial, rechauffant ! Un marche anime la Place du Marchedial et la rue de la Porte de Monsieur. Venez participer a ce moment herite des grandes foires aux bestiaux de nos Anciens et vous regaler de tripes.

. . . . .

puce Journees europeennes du Patrimoine
Chaque annee, outre leurs visites d'Allegre les jeudis d'ete, les Amis d'Allegre participent aux Journees Europeennes du Patrimoine. Ils proposent des visites approfondies de la zone historique d'Allegre ou de La Potence qui permettent de voir le chateau des Tourzel d'Allegre, ou encore proposent de visiter en detail la Place du Marchedial, ses hotels du XVe siecle, la Chapelle Notre-Dame de l'Oratoire, ses vitraux qui nous parlent , le Portail de Monsieur et l'eglise Saint-Martin, ses traces romanes puis ses elements du XVIe siecle et ses vitraux du XIXe. Le rendez-vous est donne ce samedi 17 septembre a 15h en haut de la place du Marchedial, devant la fontaine. La visite dure environ 2 heures. Elle est gratuite comme tout ce que proposent les Amis d'Allegre. Renseignements : 04 71 00 22 38 et 04 71 00 79 88.

. . . . .

patrimoine PATRIMOINE PAYSAN article 42 Articles diponibles
   
  Le pont à bascule d'Allègre et son pavillon. 1874-1960.

Droit de place, de pesage et de dimensions, ont existé depuis des temps anciens.

A la fin du XIXe s, la ville d'Allègre met en place des systèmes de pesage modernes. Le plus important est le "poids public" ou "pont à bascule" qui va fonctionner près d'un siècle avant de connaître une destination bien différente.

La proposition d'un particulier, le sieur Coudert-Coniasse, maître d'hôtel est à l'origine de cette création.

Le 10 août 1874...

S'appuyant sur des archives solides, René Bore nous raconte "la saga" de ce charmant petit bâtiment que nous connaissons tous... mais si peu, en définitive...

Lisez le document pdf ci-dessous, et merci de patienter quelques secondes car c'est un document illustré de 28 pages que René Bore nous livre ici !

 histoire_du_pont_bascule_d_allegre.pdf
  1828 : une expérience au Mont Bar

Les déforestations de l'Amazonie comme de la Nouvelle Guinée montrent à quel point pluie et ruissellements lessivent vite la mince épaisseur de terre arable et d'humus qui couvre le sol. De même lorsque les sillons se font dans le sens de la pente. En absence de couverture herbeuse ou d'arbres, rien n'empêche le ravinement et l'apauvrissement du sol.

Le texte que René Bore nous apporte montre que nos anciens le savaient, mais ne l'appliquaient pas partout, peut-être à cause de l'étroitesse de la plupart des parcelles. En 1828, fut menée une expérience de boisement et de labour perpendiculairement à la pente. A force d'homme et avec des boeufs. Au risque de verser, les tracteurs actuels ne permettent plus ce travail dans les pentes raides du Mont Bar.

Le site que décrit ce texte longe la limite des communes de Céaux et d'Allègre, descendant du bord extérieur du cratère jusqu'au chemin du pied de Bar. Le terrain est ensuite plus plat vers le ruisseau de Fonteline, vestige de l'étang de Pralong, et vers la route qui file vers Pinet et Céaux.

La photo ci-contre montre la totalité de cette zone.

Lisez le récit de cette expérience dans le document pdf ci-dessous, en patientant quelques secondes pendant son ouverture... Merci.

 1828_experience_mt_bar.pdf
 Le Potager de la Récré...

Allègre est connu pour ses vestiges médiévaux, la Potence, la Porte de Monsieur, plusieurs tours dont une " Poterne " (tour et porte). Ce sont les restes du château des Tourzel.
Cet ensemble de 23 tours et trois zones enceintes a commencé peu après 1393, date à laquelle Morinot de Tourzel détint tous les droits sur la baronnie des d'Alegre initiaux.
En 1435 (quatre ans après la mort de Jeanne dArc) on est certain que le tout était achevé puisqu'à cette date huit familles sont autorisées à construire chacune un hôtel particulier dans la première enceinte, leurs manoirs aux environs dAllègre ayant été détruits lors des Guerres de Cent Ans (Chardon, le Chier, Pouzols, Bar ainsi que Courbière et Pinet, Chambarel, la Clède)
Ce fut le cas de lhôtel des Saihans qui englobe la tour de gauche de la Porte de Monsieur vue du Sud. Lhôtel passa aux Mozac par mariage à une génération suivante

Beaucoup plus près de nous l'hôtel particulier devint hôtel tout court avec l'auberge Destable, chez Tibo (ou Qibo selon la façon de le dire).
En 1981 Claudine et Roland y installèrent leur "Café du Marché".
On allait "chez Puech" ... ou chez Tibo, car les sobriquets donnés à une famille s'attachent souvent à leur maison, et y restent, même quand les propriétaires ont changé.
Le Café du Marché faisait salle comble, notamment les jours de fête et le marcredi matin, jour du marché sur la bien nommée Place du Marchédial.

Mai 2011. Courageusement, bravant le mouvement qui semblait alors voir descendre les commerces du bourg vers "le bas d'Allègre", et bravant une remarque d'une personnalité d'Allègre "vous feriez mieux de descendre", Alain et Coralie ont entamé une grande opération travaux et décapages.
"La Récré", tel est le nom du salon de thé-restau qu'Alain et Coralie ont ouvert au rez de chaussée du vieil hôtel de Mozac : jeunesse et respect des traditions locales et de ce bourg d'Allègre qu'ils aiment tant.

Que se passe t'il quand on fait de si grands travaux dans une si vieille bâtisse ?

Toc toc toc

Tiens ça sonne creux ?

On casse on sétonne !

Et voilà qu'au fond dun placard une petite alcôve en pierres apparaît. On agrandit l'ouverture, on nettoie, on maçonne...
On découvre une pierre percée de deux trous de 20cm de diamètre supérieur. L'un très conique. L'autre, formé d'un creux percé de petits trous à la manière d'une écumoire. Au dessus de la pierre, une cheminée. Sous la pierre, un espace maçonné, carré, protégé par une pierre sur champ.

Mékèce ?

Un potager. Ou si on complète, un " brasier-potager ". Bref, la cuisinière davant-hier !
On mettait des braises brûlantes en bas, dans le brasier. Elles chauffaient la pierre et, sur les trous, on posait le chaudron (le pot), la poêle (la padèle).

Dans le pot on mitonnait "les potages" : potées de toutes sortes et soupes épaisses, ragoûts cuits lentement et gardés au chaud comme au coin du fourneau-bouilleur... à côté des esclos !

Souvent les potagers étaient placés sous un fenestrou.
Ici, cest plus rare, il est surmonté dune cheminée, ce qui fait penser à une construction du XIXe s plutôt quà un ensemble plus ancien.
Une belle surprise, qui dormait-là et ajoute au charme de cette vaste salle si accueillante.
Tant pis pour le fantôme

 
  La Tomme de Pays de Velay.

La Tomme de Pays de Velay est un petit fromage de nos montagnes de Velay.


Jadis chaque Paysanne faisait les tommes de la ferme. Cétait Lou Fromadz* dici.

 
Le plus souvent de vache (Montbéliardes), parfois de brebis (vers Saugues), aussi de chèvre, naturelle, bleue ou aux artisous, dégustée fraiche, jeune ou longuement affinée, sur un vrai bon pain, ou en fin de repas accompagnée d'un canon de rouge, la Tomme de Pays de Velay est un excellent " fromage de garde " à la bonification remarquable.

* : en phonétique.

Pour en apprendre plus, lisez le document pdf ci-dessous.

 la_tomme_de_pays.pdf
  La Brebis Noire du Velay.

Certes, en Velay, nous avons la Verveine, la jaune et la verte. Nous avons les Lentilles vertes du Puy en Velay. Nous avons la tomme de pays aux artisous, ces acariens qui affinent délicieusement ce fromage de vache.

Mais, Bon'Diou, nous avons LA Brebis Noire du Velay !

Elle est pleine de qualités, maternelle, vaillante, frugale. Et elle est belle !

Son patrimoine génétique hérité  de son lointain passé, renforcé par les conditions de vie en altitude et en terrains difficiles, est un précieux cadeau de sa destinée vellave. Son patrimoine, mais aussi les patrimoines des races animales et végétales devenues rares ou tout au moins à faible effectif, nous font une obligation de les préserver intacts, de les conserver, de les transmettre aux générations futures !

Un jour, peut-être, les gènes d'une de ces races rares, sauveront une part de l'Humanité, une part des espèces animales, une part des espèces végétales. Qui sait si un précieux médicament sera un jour extrait d'un de ces patrimoines-là ? Qui le sait ?

Pour en savoir plus sur Notre Brebis Noire du Velay, lisez le document pdf. ci-dessous.

 la_neira.pdf

   1  2  3  4  5  6  7  8  9